Jour 1 : Nous arrivons à Windhoek, la capitale de la Namibie après un long voyage de 21h avec une escale à Londres et une à Johannesburg. L'atterrissage est compliqué, il y a une tempête de vent, l'avion a des difficultés à se poser. En sortant de l'avion, on a même du mal à marcher droit pour rejoindre l'aéroport. Il y a beaucoup de monde pour passer la douane, on met presque 2h à passer. Nous sommes inquiets car on sait que Gérard nous attend dans le hall pendant ce temps là.

Nous arrivons enfin à sortir ! Gégé nous conduit en 4x4 jusqu'à la guesthouse Windhoek Garden. Sabine nous accueille chaleureusement et notre première envie sera de prendre une bonne douche ! La chambre est très spacieuse et bien décorée, on s'y sent bien. Après s'être refait une beauté, nous partons à la rencontre d'une partie des membres du groupe. Autour d'un apéro, on commence à faire connaissance avec Martine, Bruno, Agnès, Thierry, Fabienne et Rémy. Pour le repas, on commande local avec de la grillage d'oryx et du vin sud africain. Un bon repas après ce long voyage et au dodo ! Enfin une nuit dans un vrai lit et la dernière avant un moment !

 

Jour 2 : Nous prenons notre petit déjeûner à la guesthouse. Les autres membres du groupe sont arrivés dans la nuit : Régis, Chantal, Olivier, Nadine, Bruno, Anne-Marie, Christian et Marie-Jo. Gégé nous donne nos 2 cartes routières sur la Namibie et le Botswana. Nous attendons les mini-bus qui nous emmènent vers Namvic, la société de location de 4x4. Une fois sur place, surprise ! Nous aurons un véhicule essence. Nous faisons le tour, un employé (Gabriel) nous fait une présentation du matériel. Gégé entame le briefing de la journée ; elle va être chargée ! On commence par la traversée de Windhoek, on s'arrête à une station service pour faire un dernier appoint d'essence pour ceux qui en ont besoin. Et là, c'est la panne ! La voiture de Régis ne démarre plus ! Après presque 1h, Namvic arrive pour dépanner. On boit un coup à la station en attendant. Tout rentre dans l'ordre, on repart avec beaucoup de retard sur le planning. Du coup, pour le déjeuner on s'arrête très rapidement sur le bord de la route pour pique-niquer. Il fait chaud en plein soleil, on engloutit vite notre repas : taboulet maison, salade et fruits.

C'est parti pour plus de 400km de goudron. Que c'est étrange de conduire à droite sur la voie de gauche ! On commence à croiser les premiers animaux sauvages : phacochères, springboks, gnous et même une girafe. Le paysage ressemble à celui du dessin animé du Roi Lion. Les rochers, les acacias, les buissons... la savane quoi ! A mi-chemin, on s'arrête pour faire des courses au Spar. Le but est de prendre suffisamment de ravitaillement pour plusieurs jours. Nous nous sommes aperçus qu'il nous manquait un câble de coffre lors de l'état des lieux des 4x4. Un garagiste nous le remplace en express pendant que le groupe termine ses courses. C'est reparti pour le bitume. Le nuit tombe, le paysage est magnifique avec la lumière du soleil couchant. On continue de croiser des animaux et des vieux trains. La nuit est là et il nous reste encore une cinquantaine de kilomètres à faire. Cela commence à devenir dangereux. Beaucoup d'animaux sont en bord de route, on en croise même certains écrasés. Il fait nuit noire et la dernière ligne droite se fait sur une piste très poussiéreuse. On arrive enfin au campsite sans encombre. Mais il faut déplier les tentes pour la première fois et de nuit ! On prend quand même le temps de prendre un apéro à la lumière de la frontale en goutant le billtong  (viande d'antilope séchée) acheté au magasin. Ce soir, c'est barbecue de T-Bone Matured (boeuf) pour nous, on commence à appréhender la vaisselle, le réchaud et la cuisine de camping. Il est tard, on va se coucher pour notre nuit en tente de toit ! C'est très confortable mais le bruit de la nature a un peu perturbé Alix pour la nuit ( le vent, les chiens et les oiseaux... mais ce n'est qu'un début).

 

GEEKETT