un, dos, tres : barcelona !

Mid-week à Barcelone mi-novembre 2016. 5 jours à la découverte de la ville espagnole, entre art contemporain, architecture de Gaudi, tapas et plage ! Nous partons en amoureux et logeons chez l'habitant, par le biais d'Airbnb. Pour les visites, nous faisons le choix du pass "Barcelona Card" qui nous offre des gratuités et réductions dans de nombreux sites et les trajets métro, tram et sont bus illimités. Nous le rentabiliserons sans problème ! Le coût est d'environ 15€/ jour.

 

Jour 1 :  Arrivée à Barcelone

 

Nous arrivons à Barcelone par avion, depuis Nantes. Pour relier l'aéroport à la ville, il existe des navettes, un train ou des lignes de bus. Nous optons pour la ligne de bus 46, elles est moins chère que la navette utilisée par les touristes, par contre le trajet d'environ 40 min se fait debout et la conduite du chauffeur est un peu sportive. Notre premier logement se trouve près de la Place d'Espagne. Nous découvrons notre chambre pour plusieurs jours, chez Laura. La chambre est grande avec entrée et salle de bain indépendante et même une terrasse donnant sur l'avenue.

 

La nuit tombe déjà, nous partons pour les arènes. Ces anciennes arènes ont été aménagées en grand centre commercial. En passant par les escaliers intérieurs, il est possible de monter sur le toit du dôme et avoir une vue sur Barcelone. De nuit, c'est plutôt sympathique avec la vue sur le Mont Juïc et le musée de Catalogne.

 

Après avoir fait quelques courses pour le petit déjeûner, nous partons à la recherche de tapas dans le quartier de Sant Antoni. Mais beaucoup de restos sont fermés le lundi soir ou complets. On décide de s'arrêter dans une sorte de brasserie sur la Gran Via, le Faisan. On commande nos premiers tapas et cervezas dans un espagnol plus que moyen et découvrons le fameux pan con tomat, tortillas et autres douceurs catalanes.

 

Vue nuit Barcelone

 

Jour 2 :  Le Mont Juïc

 

Nous nous levons avec la pluie alors que la journée est consacrée au Mont Juïc mais heureusement pour nous, le soleil revient très rapidement dans la matinée.

 

Nous commencons notre découverte par le MNAC (Musée National d'Art de Catalogne), très beau musée avec de belles collections. Nous sommes seuls dans les pièces, une aubaine ! La partie Romane du musée est intéressante avec des fresques murales de chapelles catalanes qui ont été déplacées et exposées dans le musée. Nous visitons ensuite l'exposition temporaire sur Picasso Romantico. Coût de la visite : 0€, compris dans la Barcelona Card (BC).

 

Nous partons ensuite pour le Poble Espanol. C'est une sorte de village artificiel composé de centaine de maisons reconstituées et représentant les différentes régions d'Espagne. Cela permet aux touristes de découvrir les différentes facettes de l'Espagne. A chaque fois que l'on change de région, on change d'architecture mais aussi de gastronomie et d'artisanat. Il y a même un hôtel de ville, un monastère et une fondation d'art contemporain : Fran Daurel. L'endroit est encore une fois désert. Nous mangeons un sandwich en terrasse et commandons les traditionnels Xocolata amp Xurros. Qu'elle découverte ! Le chocolat chaud en Espagne tient au corps ! C'est plus du chocolat fondu que du chocolat au lait. Les churros quant à eux sont comme en France. L'entrée du Poble est assez chère pour ce qu'on y voit. Nous avons payé 10, 40 €/ pers. avec la BC.


Nous continuons notre balade sur le Mont Juïc. On s'arrête à l'Estadi Olimpic : stade olympique qui a servi aux Jeux de 1992 et qui contient 65 000 places. On peut rentrer gratuitement juste pour observer le stade. Il est encore tôt et le soleil est là. Nous décidons d'aller visiter le jardin botanique (gratuit avec la BC). Là encore, il n'y a personne dans le parc. Les panneaux proposent 2 circuits de découverte dont un tour express en 45 min que nous choisissons. Le jardin propose des plantes de tous les climats méditerranéens. On passe des Canaries à la Californie en passant par l'Australie. L'endroit est très agréable, apaisant, calme. Nous nous y plaisons tellement que nous restons plus longtemps que prévu !

Nous changeons de sujet pour aller visiter la Fondation Joan Miro (Gratuit avec la BC). Nous découvrons un super musée sur l'oeuvre de Miro ! Une exposition temporaire est consacrée à Duchamps. Ici aussi, les visiteurs se font rares. Certainement le meilleur musée que l'on ai fait à Barcelone, Joan Miro est vraiment à découvrir !


 

Nous marchons maintenant jusqu'au centre ville, l'objectif est de voir le Mirador de Colomb. Il commence à faire nuit, nous passons par des petits escaliers le long d'une énorme piscine abandonnée et délabrée. Puis, nous coupons par un parc avant d'arriver au niveau du port. Nous avons une réduction pour monter dans le mirador. Nous en profitons pour prendre le forfait (4€/pers) avec dégustation de vin dans la mini-cave qui se trouve au sous-sol de la tour. Pour monter en haut de la tour de 60m, il faut monter dans un minuscule ascenseur qui ne peut contenir que 3 personnes à la fois dont une hôtesse qui accompagne à chaque fois les visiteurs ! Nous montons très vite. Arrivés en haut, l'hôtesse redescend et nous laisse seuls en haut. Elle nous explique que pour redescendre, il faudra appuyer sur une sonnette pour qu'elle vienne nous chercher. L'espace est très étroit, très haut et n'est pas éclairé. Je déconseille vivement aux personnes ayant le vertige. En plus, la tour a tendance à bouger avec le vent. La vue est impressionnante et doit l'être d'autant plus de jour ! Nous nous essayons à prendre quelques photos mais de nuit et avec les reflets des vitres, ce n'est pas concluant. Nous restons quelques minutes seuls dans le noir à observer la ville de nuit. Un visiteur arrive par l'ascenseur, nous en profitons pour redescendre. C'est ensuite le moment de notre dégustation de vin, ça tombe bien c'est l'heure de l'apéro ! Le serveur nous propose de goûter différents vins. Nous choisissons 2 sortes et nous pouvons déguster nos verres (servis avec des cacahuètes) dans la cave du mirador. Là encore, nous ne sommes que tous les deux. Cette petite pause nous fait du bien après une journée de visites bien remplie !

 

Nous marchons ensuite jusqu'à la Rambla Del Mar, le long du port. On fait une pause sur un banc face à l'eau.

 

L'heure du dîner est venue ! Nous prenons le métro jusqu'au Poble Sec afin de tester encore une fois les tapas. Le quartier est plein de bar à tapas. Les amuse-bouches sont posés sur le comptoir avec des pics qui seront comptabilisés au moment de l'addition pour connaître la note. Notre choix s'arrête sur le Manga Rosa. L'accueil est très sympa et la décoration originale avec le plafond recouvert d'écritures à la craie. Nous goûtons différentes tapas et prenons un pichet de sangria. Le retour se fera en métro (où nous croiserons un drôle de type avec les fesses à l'air...).


Jour 3 :  Journée Gaudi

 

La journée sera consacrée à la découverte de l'oeuvre de Gaudi avec au programme la visite d'une Casa et la fameuse Sagrada Familia !

 

Nous commençons la journée avec un petit déjeuner à la brasserie Moritz, où nous avions un petit déjeuner offert pour l'achat d'un deuxième (avec la BC). Le décor est super, façon ancienne brasserie avec cuves et alambics. Le labo se trouve au sous-sol et se visite l'après-midi seulement. Pour moins de 8€ nous commandons 2 petits déjeuners très copieux et très savoureux.

 

Nous prenons le métro jusqu'au Passage de Gracia. Nous nous arrêtons devant la Casa Batllo et la Casa Amatler. Il y a un peu de monde devant pour faire des photos. Nous passons aussi devant la Fondation Antoni Tapies avant d'arriver à la Casa Pedrara. Il n'y a pas de queue pour rentrer. La visite commence par la terrasse de cet immeuble construit par Gaudi dans une architecture originale dont il a le secret. La terrasse est presque vide. Nous arpentons les escaliers et dédales de cet espace avec ces cheminées qui ressemblent à des casques de soldat. Nous avons une belle vue sur la ville mais le ciel est gris. Dans les combles, l'espace est réservé aux techniques de travail de Gaudi, puis nous descendons d'un étage pour visiter un appartement témoin, redécoré et meublé selon l'époque de Gaudi. L'espace est un peu plus confiné, donc nous sommes plus gênés par les touristes qui prennent chaque pièce en photo. La visite vaut le coup d’œil pour comprendre que même l'intérieur des casas est aussi "tordu" que l'architecture extérieure. Une exposition temporaire au rez-de-chaussée termine la visite.

 

Nous décidons d'aller à pied jusqu'à la Sagrada Familia pour visiter un peu le quartier. Nous admirons l'architecture des bâtiments comme le palais del Baro Quadras ou encore la Casa de les Punxes. Nous arrivons devant le fameux édifice religieux commencé par Gaudi au début du 20ème siècle et toujours pas achevé. Nous avions pris nos tickets sur internet ayant peur d'avoir trop d'attente. Du coup, nous sommes en avance et il n'y a personne dans la file. On fait donc le tour extérieur de l'église. Puis nous mangeons un morceau et profitons de notre avance pour écrire des cartes postales (qui n'arriveront jamais à destination!). L'heure de la visite a sonné, nous rentrons enfin dans la Sagrada. Il y a un peu de touristes mais pas de queue. Nous découvrons les immenses piliers ressemblant à des arbres, les vitraux colorés alors que le temps dehors est gris. Il était trop tard pour prendre un audio-guide et la visite des tours n'était pas possible à cause de l'orage menaçant. Et en effet, un gros coup de tonnerre a résonné dans la nef faisant crier les visiteurs de surprise. Une pluie torrentielle s’abat sur la ville. On décide d'attendre un peu à l'abri dans la Sagrada avant notre prochaine étape. Il faut dire que le cadre n'est pas désagréable !


Nous avons encore le temps de faire une visite. Il fait nuit et la pluie continue de tomber à gros torrent. Nous courons jusqu'au métro pour sortir à la station Jaume. Nous partons pour la visite du musée d'histoire de Barcelone. Il nous reste seulement 1h pour visiter le musée de plusieurs étages mais le guide nous conseille de nous focaliser sur le sous-sol et nous allons vite comprendre pourquoi. Sous une des places principales de la ville se trouve une véritable ville romaine de l'an 12 avant J-C ! Le sous-sol est très bien aménagé et met en valeur les ruines antiques. Nous prenons le temps de bien visiter les vestiges de la ville, du coup, nous passons (trop) rapidement sur le reste des salles et la chapelle. Ce musée est vraiment très bien et nous a coûté à 0€ avec la BC.

Jour 4 :  Le park Guëll & Rambla

 

Cette matinée sera consacrée au park Guëll. Pour éviter d'avoir à transporter nos bagages, nous faisons le check-in chez notre deuxième hôte : Mario. Situé dans une petite rue adjacente à la Rambla, l'appartement est très calme et Mario très sympa.

 

Nous prenons le métro jusqu'à Lesseps et commençons l'ascension vers le parc. Heureusement des escalators prennent vite le relais pour monter jusqu'en haut. Nous arrivons sur une entrée de côté mais là encore, nous sommes en avance. Nous nous promenons de le parc jusqu'à l'heure de notre visite. Les visiteurs arrivent de plus en plus nombreux, c'est le site où nous avons vu le plus de touristes, rendant les prises de vue difficiles. Nous découvrons la rampe, la terrasse avec les fameux banc en mosaïque, la salle hypostyle sous la terrasse, l'escalier monumental avec le très connu dragon d'eau. Puis nous visitons la casa du concierge : la maison toute bleue à l'entrée principale. Elle est vide mais originale à voir.

 

Nous nous éloignons pour aller acheter un sandwich et retourner le manger sur les hauteurs du parc. Nous montons au calvaire, le point culminant de la colline. Le coin est paisible. Des personnes jouent de la musique en haut. Nous nous installons sur un banc pour manger nos sandwichs. On a une très belle vue sur la ville et la mer. Il fait beau, on profite.

 


 

Nous partons maintenant pour visiter la Rambla. On visite l'église Bétlém du 18ème siècle avec ses jolies arcades. Nous continuons de descendre la rambla avec ses nombreux stands de fleurs. Nous passons devant le palais de la Virreina et faisons un crochet par le marché de la Boqueria. Les étals présentent de la charcuterie espagnole, des fruits et légumes, épices, glaces et poissons. Un mélange d'odeurs et de couleurs dans une ambiance très locale, le tout sous une halle couverte. Nous rejoignons la Rambla, marchons sur la Mosaïque de Miro au sol avant de passer devant l'église Santa Maria del Pi et rejoindre la place del Pi.

 

 


Une petite pause gourmande s'impose. Nous retournons sur la rambla pour savourer un chocolat chaud au Café de l'Opéra. La déco est sympa, façon Opéra mais l'accueil laisse à désirer et les pâtisseries sont industrielles alors que le bar est vide.

 

Nous reprenons notre marche en passant devant le Palais Guëll (toujours construit par Gaudi) et la Place Reial qui abrite les premières réalisations de Gaudi : des réverbères. Nous nous promenons à travers les petites ruelles très typiques de la ciutat vella. Nous passons par la place Georges Orwell, avant d'arriver face au "visage de Barcelone" sur le port. Nous voulions aller visiter le musée d'histoire Catalane car gratuit le dernier jeudi après-midi du mois mais nous nous sommes rendu compte qu'en fait c'était le mardi... Du coup, direction le musée maritime, près du Mirador. Le musée contient une reconstitution d'une goélette espagnole et quelques modèles d'embarcations de pêche. Il y avait également une exposition temporaire. Malgré tout le musée nous a paru un peu vide car en travaux.

 

 

La soirée n'est pas finie, nous partons vers le musée du Design (gratuit avec la BN). Un beau bâtiment ultra moderne avec un musée sur 4 étages regroupant les meilleures inventions design en mobilier, objets de décoration, costumes et publicités papier. Le musée était désert. La découverte était sympa mais pas indispensable pour une visite à Barcelone.

Pour finir cette journée riche en visites, nous prenons le tram en direction de Barceloneta pour aller boire un cocktail au Casino (offerts avec la BC). Nous prenons 2 verres de vin avant d'aller déguster une bonne paëlla (spécialité gastronomique oblige !) dans un restaurant face à la marina : Le Barnabiere.

 

Jour 5 :  Le Barri Gotic & Barceloneta

 

Nous partons pour une matinée découverte dans le quartier du Barri Gotic. Nous commençons par la découverte de la Cathédrale. Bel édifice religieux mais ce qui m'a le plus marqué c'est son cloître avec un jardin et des oies ! Au nombre de 9, elles sont remplacées tous les ans pour éviter le stress accumulé avec le nombre de visiteurs tous les jours. Quelle originalité ! Des volailles dans une église qui côtoient des palmiers ! A l'approche de Noël, une crèche géante est en train d'être installée. Nous passons devant le Palais Épiscopal, la casa Ardiaca, la Place Saint Jaume, l'Hôtel de ville, la place et l'église Saint Just, la rue Ataülf, la plaça del Rei avec la cour des archives de la corona dans laquelle on peut entrer pour admirer un plafond sculpté et une petite fontaine. Nous continuons notre balade dans la vieille ville en découvrant les vestiges de 4 colonnes romaines monumentales qui sont aujourd'hui intégrées dans un immeuble barcelonais. On trouve les anciens remparts romains, une synagogue et nous passons devant le musée des inventions qui a l'air plutôt drôle et intéressant. Une grande balance se trouve à l'entrée et indique le poids correspondant à des choses insolites et très drôles.



Notre épopée continue avec la visite de l'église Santa Maria Del Mar, l'édifice est beau et lumineux. En contournant la basilique, il y a une place en contrebas avec une flamme éternelle pour les résistants du siège de Barcelone en 1714. Nous passons par le Passeig del Born avant de rejoindre le musée Pablo Picasso.

Le musée est abrité dans plusieurs demeures médiévales regroupées. Les œuvres expliquent le cheminement de l'artiste depuis sa jeunesse, il y a donc très peu d’œuvres cubistes du peintre. On retrouve tout de même sa série sur les Ménines, ses périodes bleu, rose et surtout ses débuts très réalistes contrairement à ce que l'on pourrait croire.

Pour la pause déjeuner, nous nous arrêtons au Hamburgseria Kiasko. Le concept est sympa, on prend une liste d'ingrédients, on coche ce que l'on veut, on commande, on paye et ensuite on s'installe en salle en attendant la commande. Il y a très peu de place dans le restaurant mais nous comprenons vite pourquoi ! Les frites et burgers sont excellents ! Très copieux et fait maison. Nous avons du mal à repartir pour l'après-midi. Une très bonne adresse, appréciée des locaux.

 

Pour cet après-midi, nous partons à pied vers la plage de Barceloneta. Après une traversée du quartier, nous voyons la mer, le bâtiment de l'hôtel de luxe W, la statue Baleine, la sculpture Homenatge a la Barceloneta. Beaucoup de vendeurs à la sauvette dans ce secteur gâche un peu l'ambiance. J'imagine la foule que cela doit être l'été!

Nous repartons à pied vers l'Aquarium. Après ces visites culturelles, nous finissons le séjour par un peu de loisirs. Le prix d'entrée est élevé (20€/ pers.). L'originalité de l'aquarium est son tunnel de 80m de long avec des requins ! Nous passons en fait sur un tapis roulant qui fait le tour d'un immense bassin de 36m de diamètre peuplé de requins taureau, requins bouledogue et raies. Il y a aussi de nombreux bassins avec des poissons méditerranéens, un espace ludique avec des manchots, des méduses et autres bassins. Nous passons beaucoup de temps à admirer ces requins qui passent au dessus de nos têtes. L'endroit est calme, on en profite.

Nous repartons à pied vers la Rambla, on y observe quelques hommes-statues. Pour notre dernière soirée en Espagne, nous faisons léger. Notre estomac ayant été largement sustenté avec le burger du midi ; nous optons pour une glace chez Farggi, place de la Catalogne. Plusieurs parfums sont proposés et les glaces sont très bonnes ! On nous avait conseillé TXaple mais la file d'attente nous  a un peu découragé.

 

Nous avons beaucoup apprécié notre petit séjour en Espagne. Barcelone est une très jolie ville avec une multitude de sites à visiter. Nous avons découvert l'art contemporain sous un autre jour. Les tapas sont excellentes et le climat très doux même en novembre. Nous avions beaucoup entendu que Barcelone étant très touristique, il y avait beaucoup d'attente dans les sites. L'avantage de partir en automne c'est que nous n'avons eu aucun désagrément de ce type mais je crois sur parole que la foule doit être là l'été ! Dans certains endroits touristiques, on sent les espagnols un peu lassés des touristes également mais cela n'entache en rien notre découverte de Barcelone. Enfin, dernier bémol concernant le budget qui peut vite monter si l'on fait des visites. Nous conseillons vivement l'achat d'un pass (comme la Barcelona Card) pour les amateurs de musées et les visiteurs ayant du temps pour découvrir la ville.

 

Pour voir plus de photos sur Barcelone, rendez-vous dans la partie Photos du voyage à Barcelone