cambodge, HERE WE GO AGAIN  !

Retour au Cambodge, quatre ans après. De nouvelles découvertes mais aussi des sites à refaire, à revoir. Le pays a changé et nous offre un nouveau visage. Logés dans la famille à Phnom Penh, nous ferons une étape à Siem Reap pour revoir les magnifiques temples d'Angkor et quelques excursions autour de Phom Penh. Je ne parlerai ici que des nouveaux sites visités. Pour voir plus de détails, jetez un oeil à mon premier voyage au Cambodge.

 

Et pour voir plus de photos du Cambodge : c'est ici !

Arrivée :

Nous fêtons notre arrivée à Phonm Penh en prenant un verre au Sky bar du Grand Mékong. Une belle vue sur la ville et la vie nocturne. Après notre cocktail de bienvenue, nous partons dîner au Khmer Surin, un restaurant traditionnel. Il est possible de manger pied nus et par terre comme le font les khmers ou sur une table. Nous commandons différentes spécialités cambodgiennes toutes plus succulentes les unes que les autres : salades, soupes, viandes, plats épicés et bien sûr le fameux riz ! Attention, certains plats sont très épicés pour nos palais sensibles. Bref, un délice et une ambiance sympa et typique. Pour se remettre de ces plats épicés, on termine la soirée par une traditionnelle glace au Blue Pumpkin !

Phnom Chisor :

 

Nous testons un nouveau site recommandé dans plusieurs guides : Phnom Chisor. C'est un temple très ancien, sur une colline (comme son nom l'indique). Situé à 50km de la capitale, il faut compter plus de 2h en tuk tuk (environ 40$) pour y accéder. Le dernier tronçon est de la piste rouge très chaotique, même le chauffeur a eu un doute sur la route à emprunter ! Arrivés en bas de la colline, il faut monter environ 200 marches. Attention, ce n'est pas ombragé ! Nous arrivons sur une grande place où se trouve le vieux temple. Il date du 11ème siècle et est en très mauvais état. C'est un peu les prémices d'Angkor. D'en haut, nous avons une très belle vue panoramique sur le paysage un peu désert à cet endroit. Il n'y a personne sur place, si ce n'est quelques moines qui vivent là. Il y a plusieurs pagodes, temples et bassins, le tout relié par des marches. Nous passons devant un grand bouddha doré couché et nous entrons dans une pagode. Un moine est à l'intérieur et nous propose une bénédiction. Nous prenons donc des bâtons d'encens qu'il fait brûler puis on se tourne vers l'autel pendant qu'il parle. Bien sûr, on ne comprend pas un mot... On lui donne un peu d'argent en échange. Une belle expérience que je n'avais pas encore testé.

Phnom Chisor - Cambodge
Phnom Chisor - Cambodge

Siem Reap :

 

Deuxième séjour à Siem Reap, nous prenons un mini-bus pour y aller. C'est une nouvelle compagnie, on paye pas cher et on est seuls dans la navette ! Notre hôtel à Siem Reap est le Angkor Parent Heritage, il y a un restaurant et une piscine. Les chambres sont très bien. Après avoir pris un dejeuner, nous partons pour les temples pour acheter les pass 3 jours et éviter de faire la queue aux caisses le lendemain. 

Nos billets en poche, on peut d'ores et déjà visiter le temple d'Angkor Wat. Il est déjà tard, on assiste donc au coucher du soleil. C'est toujours une ambiance particulière.

Le soir, nous mangeons à La Trattoria (pas typique du tout mais très réputé pour son chef). Enfin, on termine la journée par un fishing massage dans la rue. Toujours très drôle !

 

Pour notre 2ème journée dans les temples, nous faisons le grand circuit. Le matin, on débute par Ta Phrom. Ce temple était mon préféré mais cette année la foule est là et donne une atmosphère différente. Il faut se faufiler entre les groupes de touristes, dommage. Nous continuons avec Pre Roulos, Mebon, Ta Som et Neak Pan et Ta Preah. Lors de notre passage en 2012, Neak Pean était fermé pour travaux. Nous l'avons donc découvert, c'est un bassin donc ça change des temples. Très intéressant à voir, encore plus avec les explications ! Notre tuk-tuk fait un stop pour voir le "Smily Face". Au niveau de l'arche d'entrée du Bayon, tout en haut se trouvent des visages dont l'un sourit. Nous nous amusons à faire des selfies avec le "smily face". À la pause déjeuner, nous nous arrêtons sous les tentes "khmer food", ces restaurants qui portent des numéros dans la zone des temples. Notre chauffeur nous négocie le plat à 4$ / personne. Ces assiettes bien garnies proposent des plats typiques : riz frit ou riz blanc avec de la viande. Nous profitons d'être à l'ombre pour écrire nos cartes postales. On rit avec le tuk-tuk driver qui écrit en khmer sur nos cartes.

 

Après manger, nous nous attaquons au Bayon. Il fait très chaud à cette heure là et le temple est en plein soleil mais du coup, il est vide ! Nous continuons par le Baphuon (entrée interdite en short ou débardeur), la terrasse des éléphants et du roi lépreux. Sur la route du retour, on fait une halte à la Poste. Nous ressortons en ville le soir pour manger et acheter des souvenirs sur le marché nocturne. Le centre ville de Siem Reap a changé aussi. Tout est adapté pour les visiteurs : bars branchés, multitude de restos pour tous les goûts, marché nocturne et marché de nuit, rues fermées à la circulation. L'ambiance est festive mais l'esprit touristique.


Phnom Kulen :

 

Troisième jour, c'est le jour des nouveautés ! On part en voiture pour Phnom Kulen ! C'est un peu spécial, il faut y accéder le matin car après la circulation change de sens sur l'unique chemin et on ne peut plus monter après 12h. Nous partons donc tôt de l'hôtel. Il y a environ 1h30 de route. Dès qu'on commence à monter la colline, la route est rouge et accidentée. On s'enfonce dans la végétation et je vois des énormes toiles d'araignées avec des trous qui ne peuvent qu'abriter des mygales !

Arrivés en haut, sur le parking, nous marchons jusqu'à la rivière aux 1000 lingas. Ce sont des milliers de gravures en pierre taillées dans le lit de la rivière. La plupart forment des carrés mais de temps à autre se trouvent des apsaras. Nous distinguons mal les gravures car en cette saison il y a encore beaucoup d'eau. À la période sèche, on pourrait les distinguer beaucoup mieux. 

Toujours très à l'écoute, notre chauffeur nous emmène sur le marché du village pour nous faire goûter aux beignets aux fruits de sa belle-mère : banane et coco. Hum ! Il nous montre ensuite un temple construit sur un énorme rocher. Il faut monter les 62 marches nus pieds pour voir le gros bouddha allongé taillé directement dans la roche au sommet. Après avoir fait le tour de la sculpture, nous redescendons. Et là un petit singe perturbateur joue avec nous et monte sur nos sacs à dos, ce qui fait bien rire les locaux et autres touristes présents. Nous découvrons une petite pagode, copie du temple de Banteay Srey qui abrite une énorme empreinte de pied, celle de Bouddha ?

Notre driver veut nous faire goûter des spécialités, il nous tend un gobelet avec une sorte de gelée verte. Il nous dit que c'est à base de riz, c'est très sucré mais un peu étrange en texture.

 

Nous marchons ensuite jusqu'aux cascades en contrebas. Avant de descendre, nous passons sur la rivière qui se jette en cascade. On peut y voir alors une Apsara gravée dans la roche. Nous sommes en saison sèche et le débit de la cascade - qui fait quand même 100m de haut ! - est plutôt faible mais l'endroit est désert et paisible. Le week-end, il y a beaucoup de cambodgiens qui viennent profiter de l'endroit pour se rafraîchir et faire des barbecues. C'est très beau et très rafraîchissant surtout après avoir marché pour y arriver. On se baigne dans l'eau qui prend une couleur orange à cause de la roche du sol. On profite de l'endroit et des petits poissons qui viennent nous chatouiller les pieds avant de repartir au moment où les touristes affluent, juste avant midi et la fermeture de la route.

L'après-midi est consacrée à la découverte du temple de Beng Maela, à environ 1h de route de Phnom Kulen. Le pass coûte 5$ / personne. C'est certainement notre temple préféré ! Il est magnifique ! Laissé à l'état, il n'a pas été remonté comme les autres temples. Il est resté dans "son jus" avec des amas de pierres partout et des passerelles en bois qui permettent de passer au dessus des ruines ! Le temple est très grand, il faut compter 1h de visite mais il est peu fréquenté car peu connu des touristes. Un chemin mène jusqu'à la rivière et fait le tour du temple par l'extérieur. Il vaut vraiment le détour. Mais il est l'heure de regagner Siem Reap en faisant un petit détour par les routes de campagne pour nous faire apprécier le paysage...

 

Le soir, nous faisons des emplettes au vieux marché et nous dînons au Red Piano (plats traditionnels ou européens), en plein cœur du centre ville animé.

 

 

Croisière barbecue sur le Mékong :

Encore une nouvelle expérience pour nous, nous avons loué un bateau pour la soirée pour faire la fête en famille. Le long du quai, à Phnom Penh, il est possible de louer des bateaux avec pilote pour 20$ /h. On est seuls sur le bateau et on peut faire un barbecue ou emmener son pique-nique pour manger. Il y a même un lecteur de clé USB pour diffuser sa propre musique ! Tout pour faire la fête entre amis, tout en découvrant la ville et ses lumières nocturnes depuis le fleuve. Le souvenir mémorable restera de boire du Champagne dans des gobelets en carton Coca & Cola car on avait pas prévu les verres ! Mais l'important était de trinquer en famille pour fêter une naissance :)